Sondage

Présidentielle : Dans la semaine précédent le premier tour, savez-vous pour qui vous allez voter ?

Agriculture

18/03/2017

Départs de feu : la colère gronde

40 hectares partent en fumée

Le Petit Journal | Agriculture | Moyens aériens et terrestres ont évité le pire
(Moyens aériens et terrestres ont évité le pire)
-
+
Depuis dimanche après-midi, un feu de broussailles ravageait la forêt de " Gaffouil", au dessus du hameau de Marc, sur la commune d'Auzat. Dès dimanche, plus d'une vingtaine de pompiers des centres de secours de la haute Ariège ont été mobilisés pour tenter d'éteindre un feu difficile à gérer. Une quinzaine d'hectares sont partis en fumée. Mais le feu a repris de plus belle lundi. Attisées par un léger vent, les flammes ont pris de l'ampleur et se sont rapidement étendues dans une forêt à la végétation particulièrement dense.
Aussi, lundi, en tout début d'après-midi, c'est la mobilisation générale chez les pompiers. Les centres de secours d'Auzat, de Tarascon sur Ariège, de Foix et de Pamiers ont été dépêchés sur place avec 6 porteurs d'eau et un peu plus d'une quarantaine d'hommes. Le maire d'Auzat s'est également déplacé.
Devant l'ampleur du sinistre, les pompiers ont demandé le renfort des moyens aériens. Deux avions bombardiers d'eau basés à Marignane ont effectué de nombreux largages de retardant, pusi d'au, écopant dans le lac de Montbel.
PLUSIEURS DEPARTS DE FEUX
Dans les vallées d'Auzat et du Vicdessos, la colère commence à monter. Plusieurs départs de feux, souvent éloignés les uns des autres... ca ne s'est pas fait " d'un coup de baguette magique" lance un habitant de Marc. Du côté de la direction du SDIS, le raisonnement est le même quand on sait le prix que coûte une telle intervention, c'est-à-dire près de 25.000 € pour le contribuable.
Plusieurs équipes de pompiers, du fait des lieux très escarpés, sont parties affronter le feu, à pied, avec plusieurs kilos de matériel sur le dos, sur des pentes abruptes. Les pompiers se sont aussi employés à défendre trois granges.
Depuis le poste de commandement avancé installé à quelques centaines de mètres du feu, on s'est affairé à coordonner les interventions au sol avec celles venues du ciel. Les largages ont permis de freiner la course du front de feu et surtout de contenir le sinistre sur un périmètre déterminé.
Plusieurs heures de lutte pour des pompiers exténués en début de nuit lundi, mais avec le sentiment d'avoir évité un drame écologique. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie, l'hélicoptère des militaires a d'ailleurs survolé en fin de journée la zone sinistrée par les flammes.
Il y a quelques jours, dans la même vallée, du côté de Suc et Sentenac, un autre incendie important de broussailles a détruit plusieurs dizaines d'hectares et mobilisé plusieurs dizaines de pompiers.

Actualités

Trier par :
Le Petit Journal | Actualités | Deux petites pour la semaine.
Cultures 19/05/2017

Deux petites pour la semaine.

Le chatUn mari qui hait le chat de sa femme décide de l'emmener en voiture à 20 km de là. Il l'abandonne et retourne à la maison, à son arrivée le chat l’attend sur le pas de la porte.Nerveux il reprend le chat et l'emmène à 40 km de là ...
Le Petit Journal | Actualités | Le solitaire: jeu mondialement connu.
Cultures 12/05/2017

Solitaire de Windows

Le solitaire est un jeu de cartes très connu. Mais d'où vient sa version informatique?Présent sur toutes les machines informatiques, des millions d'utilisateurs en ont au moins entendu parler.Cet article tente d'apporter quelque éléments de ...
Le Petit Journal | Actualités | La minute humoristique
Cultures 12/05/2017

La minute humoristique

Deux grand-mères Alsaciennes discutent... - Ma petite-fille se marie la semaine prochaine !- Ah, vraiment ? Félicitations ! Et le mari vient d'où ?- De Faïsbouck, mais ne me demande pas où c'est ! Délirante...Un médecin examine une vieille ...
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.